Thanksgiving

Petit français égocentré que tu es, tu ne peux ignorer que c'est aujourd'hui Thanksgiving aux Stazini ! C'est le grand jour férié qui va bien, qui est le prélude au Black Friday qui fera chauffer les cartes bancaires autant que les fesses rouges des petits lutins passifs d'une backroom suintant de semences ... Oui, aujourd'hui, c'est Thanksgining et si cela t'en touche une sans faire bouger l'autre, il faut néanmoins que tu saches que c'est une période très importante chez le grand cousin américain : traditionnellement, c'est le quatrième jeudi de novembre que cette fête est placée, et c'est l'équivalent de la fête de l'action de grâce au Canada qui a lieu en octobre.

Historiquement, Thanksgiving était un jour de fête dans les sociétés européennes paysannes durant lequel on remerciait Dieu par des prières et des réjouissances pour les bonheurs que l’on avait pu recevoir pendant l’année, les moissons et récoltes étant achevées normalement à cette période. Cette célébration est désormais laïque en Amérique du Nord, les administrations et la plupart des entreprises étant fermées ce jour-là.  C'est d'ailleurs incroyable de voir à quel point cette fête rythme l'activité de la fin de l'année aux Stazini, comme une dernière respiration avant de lancer le sprint final de Noël, comme une retrouvaille familiale ou un repli sur ceux que l'on aime au creux de l'automne, un mois à peu près après Halloween où l'on s'est fait peur et un mois avant Noël ...

Culturellement, c'est la débauche de moyens : les séries tv font le plein avec des épisodes spéciaux, les shows se multiplient et le cinéma s'enflamme puisque le wikende du Thanksgiving est l'un des plus lourds en termes de fréquentation après celui du 4 juillet, historiquement le plus important. 

Pour autant et avec autant de pression sociale, que faut-il nécessairement savoir au sujet de Thanksgiving ? C'est toujours dans l'assiette que tout se résume et que l'on en apprend bien plus que dans n'importe quelle thèse sociologique ou même socio-illogique. Donc, aujourd'hui, je me suis dit que te parler de Thanksgiving [la première fois en douze années dis donc !] n'aurait pas d'intérêt sauf si je t'expliquais comment cela se passe à table : ouais ouais, tu es un peu comme la dinde aujourd'hui, tu vas sentir le bon stuff qui fourre et tu vas passer à la casserole !

Bon ... il ne faut pas avoir vécu dix ans à Chicago pour savoir que le mets principal d'un repas de Thanksgiving, c'est la dinde ! Et quand on parle de menu, on va évidemment tourner beaucoup autour de la dinde mais pas seulement ... Une étude magistrale a été publiée l'année dernière sur la question et ce que l'on y apprend est étonnant ! Oui, la dinde, c'est la championne ! Mais avant, qu'est ce que tu fais de l'apéro ?

L'APERO : Des oeufs de caille, c'est la base pour 51% des personnes interrogées. Mais attention, l'apéro, on s'en tape presque le coquillard puissance 20.000 puisqu'à part quelques huîtres, des assortiments de fruits de mer ou encore je ne sais quel saumon fumé, ce n'est pas la bataille homérique.

LE PLAT PRINCIPAL : Là, c'est du sérieux chéri ... euh ma dinde ! Comment est-elle préparée ? Rotie pour 88% des tables. Mais ne crois pas qu'il n'y ait que cela : on trouve aussi du jambon dans 58% des tables, du rôti de boeuf pour 50%, du canard frit pour 43%, un pain de viande pour 29% et du Tofu au goût de dinde pour 13% des plats. C'est l'abondance puisque les américains ne se limitent pas à une dinde seulement et peuvent multiplier les cuissons et les viandes, d'où les pourcentages ... Il y a même le "Turducken", une sorte de poupée matryoshka avec une poule dans un canard lui même enfermé dans un dinde !! Cela n'aura séduit que 46% des participants en 2015.

Comment fourrer la dinde ? De la farce pour 85% des gens !! Purée de pommes de terre pour 84%, des pommes de terre rôties pour 75%, des pommes de terre au fromage pour 66%, des macaronis au fromage pour 58%, de la courge poivrée pour 53%, une salade de pâtes pour 28% et même une salade de riz pour 26% !!!

L'accompagnement se résume à un diktat des haricots verts : 72% y succombent auxquels on peut ajouter 65% qui préparent une casserole de haricots donc un peu braisés. Viennent aussi la sauce aux canneberges (71%), les carottes (62%), les choux de Bruxelles (62%), les asperges (60%), les brocolis (53%), le pouding au maïs (49%), les épinards à la crème (42%), les panais rôtis (42%), Céleri pour 39% comme pour les artichauts farcis, Oignons à la crème (35%), poivrons farcis (34%), Choucroute (24%), des ananas braisés pour 17% et même une salade de Jell-O pour 15% !!

Une fois que l'on a mangé tout cela, qu'est ce qui reste comme place pour le dessert ?

LE DESSERT : Ce n'est pas de la tarte, ce sont des tartes !!! Tarte à la citrouille pour 81% des tables, tarte aux pommes pour 78% et tarte aux noix de pécan pour 69% ! Le crumble aux pommes se fraye un chemin avec 69% et derrière c'est l'embouteillage : tarte aux cerises (59%), pommes cuites (51%), tarte au chocolat (50%), cheesecake (49%), tarte à la crème coco (39%), flan (30%) ... et j'en passe !

Et voilà, tu en sais davantage sur les habitudes et donc les 45.233 KCal par repas que cela suppose. Du coup, quand tu es en plein régime, c'est super compliqué de survivre. 
Heureusement que moi, ce soir, je ne fais pas Thanksgiving ... ce soir, c'est gratin dauphinois !

Tto, en pleine action de grâce