Bitch connes actionCe n'est pas que je n'en peux plus, mais si je pouvais prendre une pour taper sur les autres à la mesure de la débilité profonde des connasses que tu peux croiser dans les rues de la capitale, je ne te cache pas que cela me défoulerai un peu ...
Attention, je n'ai pas dit "Toutes des connasses", juste qu'il y en a une belle tripotée et ne crois pas que je sois un tantinet excessif en la matière. Regarde ...

- La mongolienne qui, avant de passer les portes du métro, pose son sac sur la borne en le frottant comme s'il s'agissait d'un Banco à gratter, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

- L'autre tâche qui fait pareil mais comme cela ne fonctionne pas, elle vide son sac et feint de chercher le pass Navigo qui traîne on ne sait où et, évidemment, sans se rendre compte qu'il y a des gens qui attendent et qui aimeraient passer là où Madame s'est installée grassement en étalant son bordel, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

- La vieille tirée comme une toile cirée qui te bouscule dans le métro parce que tu comprends, elle, elle a besoin de rentrer dans la rame déjà bondée puis, acrimonieusement, t'explique qu'il faut que tu te pousses pour qu'elle accède à un point de stabilité sinon elle va se flinguer le col du fémur, pour ensuite se vautrer sur la barre centrale comme si elle était toute seule de sorte que plus personne ne peut s'accrocher, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

- les bonnes femmes qui prennent les rames de métro pour leurs salles de bain, à telle enseigne qu'elles s'y parfument et s'y maquillent, tu ne crois pas qu'elles méritent ?

- les deux greluches qui arpentent les rues de Paris en marchant comme des cigognes dégénérées avec leurs pantalons taille basse et leurs talons avec lesquelles elles manquent l'entorse toutes les deux minutes, et qui prennent toutes les deux la largeur du trottoir pour bien discuter ensemble comme si leurs conversations avaient la moindre utilité ni même le moindre intérêt alors que toi, tu veux juste les dépasser parce que tu marches normalement et que tu n'as pas que ça à foutre que d'attendre que les deux régulatrices se soucient un peu plus de leur environnement que de leur nombril, tu ne crois pas qu'elles méritent ?

- les fatiguées de naissance qui, alors qu'il y a du monde a ne plus savoir quoi en faire [merci la SNCF, ta qualité de service est toujours aussi épouvantable], restent sur les strapontins et font comme si rien n'existait autour alors qu'elles ont 15 ans, tu ne crois pas qu'elles méritent ?

- la working girl complètement conne qui t'explique, quand tu attends pour t'acheter ton déjeuner, que ce serait bien si tu pouvais la laisser passer parce qu'elle est très pressée et que ce serait sympa ... puis qui s'agaçe parce que tu lui expliques que tu es pareil et que toi attendre n'est pas forcément une occupation à temps plein, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

- la cycliste de merde qui prend les trottoirs jouxtant la Gare Saint Lazare pour des pistes cyclables en manquant de renverser les passants à 9h du matin [en pleine heure de pointe donc] et qui d'un coup s'arrête pour prendre le "C-News matin" que lui tend une dame qui les distribue, bloquant de fait tout le monde, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

- la collègue de boulot qui rentre de vacances et t'explique qu'elle n'en peut déjà plus parce que tu comprends elle est malade, alors que toi non seulement tu ne prends pas de vacances mais en plus tu as annulé des jours posés pour arriver à boucler des choses et alors que tu ne prends pas une heure pour prendre ton café le matin en arrivant, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

- la dépressive qui rentre dans un wagon de transport en commun avec un landau en poussant tout le monde, qui laisse son gamin hurler et qui met ses écouteurs pour ensuite passer un coup de téléphone en vociférant pour couvrir le son des braillements de son chiard, tu ne crois pas qu'elle mérite ?

Là, je ne dresse la liste que depuis la semaine dernière mais je pourrais en écrire des tonnes encore. Ma misogynie est connue et j'avoue ne pas faire beaucoup d'effort pour la dompter, mais quand même, il y a un moment où il va falloir que les nanazes se rendent compte qu'elles ne sont pas toutes seules, qu'elles n'ont pas tous les droits et surtout qu'à la jouer comme ça, oh oui ... elles méritent ! Elles méritent quoi ? Le sortilège ! Clairement, je leur jette un sort et que cela leur fasse mal au cul tiens !

sortilège

Tto, qui n'en peut plus des connasses