Dans 5 ans

Sur le ton d'une plaisanterie qui n'en était pas une en réalité, nous sommes convenus d'une chose avec Zolimari : fuir.

Si pour lui comme pour moi les motifs de satisfaction sont rares sinon totalement inexistants en certains domaines, il ne faut pas espérer que le monde change pour nous faire plaisir. Dès lors, autant s'enlever les doigts du c.. et se bouger un peu pour façonner un futur qui soit de nature à être davantage épanouissant que la succession de choses un peu indigestes qui se présentent actuellement.

Cela m'a donné l'envie de coucher sur ton écran les envies que je pourrais avoir dans cinq ans, cinq années étant un délai raisonnable pour parvenir à faire des choses structurantes. Donc dans cinq ans, je veux être quoi et faire quoi ?

Là, à chaud, je vois tout de suite dans une petite ville de Nouvelle-Zélande, avec Zolimari ... Lui tiendrait notre B&B et moi, je serais en charge de la boulangerie que nous aurions ouvert quelques années auparavant. On profiterait de la vie telle qu'elle est, dans ce pays qui nous a tant plu. Oui, partir loin pour faire totalement autre chose que ce que nous faisons aujourd'hui. C'est probablement cela le challenge et les métiers de bouche sont la porte dorée pour entrer durablement en Nouvelle-Zélande.
Quand je lui ai dit que j'adorerais me faire de belles miches bien généreuses à 18.000 kilomètres de là où nous sommes aujourd'hui, il m'a répondu qu'il en trépignait d'envie aussi ...

Dans cinq ans sinon, je crois que je ne serai plus aussi impliqué dans le monde des affaires, pour préférer celui de la culture duquel je n'aurais pas du m'éloigner autant. C'est ainsi que, dans cinq ans, pourquoi ne serais-je pas invité sur le plateau de télévision de cette émission qui fera, alors, la promotion des livres à succès ? Mon roman serait sorti et j'essayerais de résister aux joies de la gloire éphémère dont je suis si peu friand. Cela étant, j'aurais alors en poche mon visa pour monter enfin cette pièce de théâtre à laquelle je crois tant ...

Dans cinq ans, nous aurons peut-être un enfant. Bouleversement ultime de nos vies respectives, je ne suis pas certain que nous soyons capables de gérer mais en changeant tout du sol au plafond, j'incline à penser que rien n'est impossible. 

Dans cinq ans, nous aurons trouvé notre maison de campagne, celle au sein de laquelle nous nous recroquevillerons quand il s'agira de récupérer un peu. Elle sonnera le glas des périples incroyables à vingt heures d'avion ou alors elle sera située en Islande comme Zolimari le souhaite tant, et nous irons en fin d'année contempler le ciel étoilé et furieusement froid de cette île pour laquelle nous avons eu tant de coup de coeur. 

J'ignore finalement de quoi les cinq prochaines années seront faites et où nous serons à la même date en 2022. Peut-être rien de tout cela, peut-être tout à la fois ... nous verrons bien, c'est le charme de la vie. J'aurai 47 ans, c'est une chose certaine mais j'ignore même si tu seras encore là et moi également ... peut-être pas.

Tto, qui se donne cinq ans