Kiosque

A la Seine Musicale de Boulogne-Billancourt, la Callas s'expose ... On peut ne pas aimer le personnage, le trouver infatué ou même détester le nombrilisme qu'elle a pu inspirer, on ne peut cependant rester insensible au personnage et à la souffrance de celui-ci. C'est du parcours de Maria Callogeropoulos, née aux Etats-Unis et rayonnant ensuite sur la planète à la faveur d'une voix hors norme que l'exposition invite, comme un voyage qui passe sur une époque où la subjugation permettait d'admettre tout. Au fur et à mesure de la progression, on passe d'une jeune fille complexée et studieuse à une femme pleine de doutes et de blessures dont l'organe finira par la lâcher, les rôles la consummant de l'intérieur. Sans être trop longue ni trop contemplative, la Seine Musicale offre à chacun la possibilité de suivre l'exposition avec un casque qui permet de choisir à l'envie des airs d'opéra ou de récitals, des interviews ou des sonores qui autorisent à un voyage dans ce que l'on peut, sans outrecuidance, appeler un destin. La reconstitution d'un bureau, d'un salon de l'avenue Marceau ou quelques objets donnent aussi quelques frissons tant la légende est à portée de doigts sur près de 800 m², avec des archives inédites. Le salon central qui permet de choisir quelques captations déclinées sur six écrans panoramiques, avec surtitrage, mérite que l'on s'y arrête et que l'on écoute encore le "Casta diva" qui lui colle tant à la peau ...

Exposition ouverte du mardi au dimanche de 11h à 19h. Nocturne jusqu’à 20h les soirs de spectacle à la Seine Musicale. Vente du dernier billet 1h avant la fermeture. L'exposition est gratuite pour les enfants de moins de 12 ans, un billet vous sera directement délivré au guichet.
Jusqu'au 14 décembre 2017 - LA SEINE MUSCIALE, métro Ligne 9 terminus Pont de Sèvres sortie 1
Plein tarif : 14,50 € - Tarifs réduits 9€ et 12 €

This is usC'est le chiffre incroyable de la semaine ... Incroyable parce que, pour la saison 2017-2018, voilà le prix qu'il faudra débourser pour 30 secondes de publicité sur NBC lors de la diffusion de "This is us" en moyenne. Quatrième show le plus cher de la saison après le sport, la série n'en finit pas de cartonner et la reprise du show n'a pas permis de noter un essoufflement dramatique puisqu'on est toujours au dessus des 10 millions de télésepectateurs en simultané, avec une critique toujours aussi bonne. Cela veut donc dire que la seconde de pub dans "This is us" coûte $13.150, soit près de 11.200 €, la seconde !

Chez les Gainsbourg, y a quand même un truc agaçant : cette propension à faire des tubes mélodiques dont on sait, à la première écoute, qu'ils vont nous hanter longtemps. "Deadly Valentine" obsède les programmateurs des radios bobos parisiennes depuis début septembre 2017, avec tout ce que la pop branchouille mais sirupeuse à souhait sait faire de mieux. Des faux airs de Air avec une touche d'élégance que son père n'aurait pas renié, Charlotte revient avec sa voix de Daho au féminin pour, langoureusement, décrêter plus de six minutes de balade qui sonne si bien avec l'automne avançante.

BOTTOM KIOSQUE