Questionnaire intrusif

Comme prévu, la série de réponses au questionnaire intrusif me donne de quoi me satisfaire, parce que si tu as répondu, je te félicite d'avoir joué le jeu [même si le dernier questionnaire a fait défaillir quelques uns ... trop chaud]

Oui, cette série de questions intrusives, curieuses, impudiques et même très personnelles a tenu ses promesses et le dépouillement de tes réponses, lecteur répondeur, me ravit. Ah ça oui, à chaque questionnaire envoyé aux uns et aux autres, je me fais toujours la même réflexion : j'adore que mon interlocuteur me parle de lui. Là, j'ai envoyé des bouteilles à la mer que certains ont saisi pour répondre à cette proposition, se dévoiler.

L'idée était d'aller au fond et le moins que l'on puisse dire est que certaines réponses ouvrent de jolies perspectives, voire des questions complémentaires.

Mais, au cours de la diffusion de ce questionnaire, l'un des répondants m'a contacté directement pour me demander ce que j'allais faire de cette matière. Finalement, cette intrusion consentie menait à quoi donc ? Faire une étude statistique pour savoir combien de plantes mes lecteurs ont chez eux ou s'ils ont baisé la semaine dernière ? Je pourrais effectivement tirer des conclusions sur certaines questions et j'avoue être très tenté de le faire pour certaines d'entre elles, notamment les questions binaires qui m'apprennent par exemple que tu n'aimes pas assez Samantha Fox !

Oui mais ... la richesse de certaines réponses [qui n'ont pas été évasives pour beaucoup d'entre elles, et c'est très agréable] me portent à vouloir faire autre chose de tout cela. Je dépouille depuis mon retour et chaque fois que je tombe sur une belle série, je biffe et je me dis qu'on pourrait en reparler plus longuement.

C'est bien l'intérêt de ce questionnaire ... poser des questions parfois convenues mais de temps en temps qui ne le sont pas vraiment. C'est presque plus facile de le faire en thématique carré rose ou hard  [encore que ...] parce que tu t'y attends mais les questions les plus profondes ne sont définitivement pas les plus provocantes.

Et enfin, pour répondre à celles et ceux qui le souhaitaient, dimanche tu verras mes propres réponses à ce questionnaire. Je n'ai jamais fait mystère d'une chose : je peux répondre à tout ... il suffit simplement de me poser des questions.

Tto, bien content