Mine de rien, on continue notre périple ... Depuis hier, ton serviteur et son Zolimari ont débarqué sur les îles Éoliennes, un archipel volcanique au nord de la Sicile dans la mer Tyrrhénienne en Italie.

Alors oui ... si tu as un peu de connaissances géographiques, tu viens de comprendre que Zolimari a réussi à trouver au moins un volcan sur lequel on pourrait aller danser !!! En effet, depuis plus de deux siècles, ces îles représentent un site idéal pour l'étude de la volcanologie et la géologie. Elles sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000. 

Cet archipel comporte dix-sept îles, dont seulement sept sont habitées. Seules trois îles sont accessibles aux automobiles. Toutes les îles ont une origine volcanique mais seules Vulcano et Stromboli ont encore un volcan actif et ça tombe bien, c'est aussi pour cela qu'on y va !!!

Pour ton prochain Trivial Pursuit, sache que les sept îles principales habitées de l'archipel sont :

  • Lipari avec 10.554 habitants, dont la ville de même nom est la capitale. C'est là que je vais acheter des pierre-ponce pour les vieux pieds de Mémé.
  • Salina avec 2.300 habitants, est la seconde plus grande île de l'archipel pour 27 km². Elle tire son nom des exploitations de sel qui s'y trouvaient mais qui sont désormais du passé.
  • Vulcano, 717 habitants, do nt le volcan qui culmine à 391 mètres d'altitude est en sommeil depuis 1890. Mais il émet des fumerolles sulfurées. Toutefois, au bord de la mer, des bains de boue sulfureuse soulagent différentes affections et ça sent la tartinage avec la photo qui va bien ça !
  • Stromboli avec 420 habitants, dispose d'un volcan qui connaît une activité importante et qui peut être admiré le soir avec une jolie couleur orangée ...
  • Panarea avec 280 habitants ne s'étend que sur 3,4 km² ;
  • Filicudi avec 250 habitants est fière de ses six volcans éteints ;
  • Enfin, Alicudi et seulement 150 habitants, est l'île la plus occidentale de l'archipel.

La préhistoire et l'histoire ancienne des îles Éoliennes est bien connue grâce aux recherches archéologiques. Une légende veut qu'Éole ait colonisé l'archipel pendant la guerre de Troie, une autre que ce soit le fait d'Italiens méridionaux. On sait de source sûre que des Grecs de Cnide débarquent en -580 avec pour chef un dénommé Pentathlon à leur tête. Théophraste explique qu’aux environs du détroit dit « Ionien » se produit dans la mer des exhalaisons de feu assez intenses pour réchauffer, et que le bruit qui vient des îles d’Éole s’entend jusqu’à mille stades. La bataille des îles Lipari a lieu entre les flottes romaines et carthaginoise en -260, Rome perdant finalement la bataille.

Donc voilà ... nous voici ici pendant près d'une semaine avant d'aller chatouiller l'Etna pendant une belle randonnée !!! Et après, c'est promis, on va regarder si on veut rentrer ...

Tto, porté par le vent sur les îles du Dieu approprié