Ayé ... la destination est figée ! Et ça aura été compliqué cette année dis donc ...
De toute façon, je crois que tout est compliqué cette année. En fait c'est ça, 2017 c'est compliqué et puis c'est tout !

Donc, le petit sondage d'il y a quelques semaines aura été clair : 62% des votes allaient dans le sens des Açores. Voilà voilà ... sauf que non, ce ne seront pas les Açores que j'avais fini par coupler avec Madère pour essayer de l'emporter. Bah non ... après une étude un peu poussée, il s'avère que c'était pas exactement comme il fallait pour que Zolimari accepte et que je sois pleinement convaincu. Et c'est là que la tourmente est revenue de plus belle et ça a été un gros sujet jusqu'à ce que nous nous fixions sur ...

Sardaigne et îles éoliennes... le seul compromis possible : moi je voulais des îles et Zolimari voulait un truc où l'on puisse crapahuter. Résultat, ce sera donc l'Italie et ses îles du Sud !

Bon ok, tu te dis que la photo là, c'est vraiment exagéré ? Mais en fait non, c'est toujours comme ça et ça me va très bien. Pour mes coups de soleil, je pense que ça va être un grand moment et qu'on va avoir bien chaud normalement. 
En une semaine, j'ai mis la pression à Zolimari pour qu'il réussisse à boucler tout le parcours, et ce n'est pas facile [... de lui donner des échéances comme ça].

Résultat des courses ? Trois semaines au soleil, les pieds dans l'eau mais également dans les grottes, les belles montagnes et des plages enfouies derrières des chemins ardus. Ajoute à cela un peu de volcans éteints et pas vraiment éteints ... En fait, j'ai dit OUI parce que Zolimari est une sorte d'Haroun Tazieff qui s'ignore puisqu'en fait, depuis le Costa Rica, nous allons tout le temps voir des volcans si tu regardes bien. Et là, depuis des semaines, il me parlait de l'Etna qui terminera notre périple dont je parlerai ici bien plus tard, quand il sera question pour toi de suivre le parcours des Pacs-men nouvellement mariés mais tout loin tout là bas les pieds dans l'eau cristalline [pas comme les bouteilles du même nom, beaucoup plus chaude].

Évidemment, comme à chaque fois, il a tout compilé, tout regardé, envisagé des parcours de malade et j'ai essayé de recadrer à peu près tout pour essayer de faire en sorte que cela soit humain et digeste, l'idée étant que je ne rentre pas aussi fatigué que je suis parti. Oui oui, c'est bien d'une négociation difficile et ardue qu'il est question au point que je me demande si négocier du savon d'Alep avec un négociant libanais n'est pas plus reposant ...

Donc voilà, dans un peu plus de quinze jours, ciao ciao et pour toi, ce sera le début du voyage par procuration en essayant de faire en sorte que tu sois associé le mieux possible pour conjurer les affres d'une rentrée qui sera nécessairement difficile, faut pas se voiler la face hein !
Moi en tout cas, j'ai trouvé ma destination et même mieux, j'en ai trouvé deux ! Ca tombe bien, je préfère toujours quand ça va par deux !

Tto, qui va bientôt être partito ... et même partiTto !!!