Première partie de l'inTtorview ici, deuxième partie ici

InTtorview 2017

Si je comprends bien, tout ne va pas pour le mieux et comme tu voulais arrêter le 3 juin dernier, est-ce qu'il va y avoir une nouvelle saison d'UNE VIE DE TTO ?
Franchement, c'est un peu difficile de dire que tout ne va pas pour le mieux. J'ai connu des périodes plus fastes, plus agréables et probablement plus sereines. Est-ce que j'ai envie de repartir pour un cycle de 365 billets où je vais raconter ma vie qui n'intéresse finalement pas grand monde, 365 billets où je vais encore donner mon avis sur tout et prêter le flanc à une critique que je feins de considérer comme inexistante alors qu'il faut être honnête, elle a un impact sur moi parfois terrible parce qu'injuste, 365 billets où je vais me creuser la tête et perdre beaucoup de temps et d'énergie ? C'est ça la question en réalité. Beaucoup me font comprendre que je ferais mieux de faire autre chose de ma vie que de me répandre ici à jouer les starlettes qui n'ont pas encore compris que la mode a changé et que je n'intéresse plus que moi ce faisant.

C'est pas forcément aussi dur que ça mais c'est surtout une question d'envie non ?
C'est la question essentielle, l'envie. Est-ce que j'ai envie de trouver de nouvelles idées, est-ce que j'ai envie de me frotter à de nouveaux personnages, est-ce que j'ai envie de donner un peu de sens, est-ce que j'ai envie d'écrire tous les jours ...

Et donc ?
Je mentirais si je disais que cette question ne m'habite pas depuis plusieurs semaines. De même, il ne serait pas honnête de dire que je n'ai pas pris ma décision. Donc ... il faut être lucide : je suis un peu au bout d'un cycle. Voilà douze saisons que je m'envoie, douze fois que je repose le tissu sur le métier, douze fois que je me demande comment faire mieux. Y a un moment où tout le monde peut comprendre qu'un péhnomène de lassitude puisse surgir. A l'inverse, le 3 juin dernier, je n'ai pas clos cette aventure pour trois mois plus tard dire "Ah bah en fait oui, j'arrête parce que bon ...". En d'autres termes, UNE VIE DE TTO doit trouver un nouvel équilibre, s'habiller de nouveaux habits pour affronter de nouveaux paris. Donc oui, je continue mais il est probable qu'il y ait du changement.

Comme tous les ans, non ?
Disons que tous les ans j'essaye de bouger quelques éléments mais là, il est probable que ce soit plus profond. Tu vois, la rubrique :CU/LT/ ne me plaît plus comme elle est et je n'ai plus le temps de m'y consacrer. Les premières fois, je peine un peu à trouver l'inspiration après en avoir écrit près de 500. A la lumière des dernières semaines, je me rends compte que les wikendes doivent évoluer. J'ai pensé à décaler le rendez-vous culturel sur le vendredi par exemple, m'amuser un peu plus le samedi avec un jeu feuilletonnant, faire revenir la mirette sous une forme différente ... J'ai des pistes mais je ne suis plus certain de garantir une publication quotidienne, ce qui changera un peu la façon d'écrire. L'univers visuel aussi va évoluer et le logo va être transformé, c'est certain.

C'est ambitieux pour quelque chose au sujet duquel tu ne sembles plus avoir autant d'entrain qu'auparavant ?
C'est surtout que je ne vois pas l'intérêt de continuer si c'est pour pérenniser des choses auxquelles j'adhère de moins en moins. Je veux être moins dans la description de mon époque et encore plus dans le ressenti ou le bout de la lorgnette de ma vie. "Les contraires s'attirent" s'inscrit parfaitement dans cette perspective. Du réel éditorialisé et personnalisé ...

On ne parlera plus de conneries ou tu ne te défouleras plus sur les vedettes ?
Bien sur que si ! Au contraire même ... C'est seulement que ce sera moins descriptif et journalistique, mais bien plus éditorialisé. C'est d'ailleurs le sous-titre de la saison 13 qui résumera tout.

C'est quoi ? C'est quoi ? C'est quoi ?
Ahahah ... est-ce vraiment indispensable de le révéler dès à présent ? Après tout ... Ce qu'il faut comprendre, c'est que je suis en recherche de cohérence sur une saison : il y a des saisons où j'ai appuyé énormément sur la pédale Carré rose et je l'ai baptisée la Saison X parce que c'était la dixième par exemple. Pour la treizième, avec tout ce que je viens de te dire, tu vois déjà que je vais revenir à l'essence même de la démarche qui était la mienne, parler de moi et de moi dans le monde. Aussi, il ne sera pas très surprenant que la saison 13 soit celle du "Grand Je".

"Le Grand Je" ... ça peut vouloir dire plein de trucs ça ...
C'est tout l'intérêt.

Avec des jeux ?
Un jeu feuilletonnant oui mais les concours, tout le monde s'en fout désormais. Donc je vais consacrer les wikendes à des mécaniques plus ludiques, déjà parce que les jeux c'est fidélisant. En plus, j'ai envie de consacrer les semaines à des choses plus personnelles. Tu vois, j'aimais bien "Les premières fois" le dimanche parce que ça racontait des choses de ma vie qui n'étaient pas dans l'immédiateté. Et puis, j'en ai fait le tour je pense. Ca reviendra peut-être mais un autre jour ...

Tout changer, c'est désorienter et donc perdre du monde. C'est un risque que tu prends alors que tu dis que tes audiences se tassent ?
Elles ne se tassent pas, elles décroissent. Tu sais, je n'ai même pas regardé où on en est actuellement mais il faut être clair, je vais encore perdre 5 à 10% d'audience cette année encore. Donc même si je ne fais pas ça pour ça, j'attends qu'il n'y ait plus que 5 valeureux lecteurs fidèles qui me complimentent ? Et puis, encore une fois, si je veux faire de l'audience, je fais du porno et je fais 70.000 lecteurs en six mois ... mon blog porno en est la démonstration. Là non, je veux quelque chose qui correspond à ce que j'aime. J'ai envie de continuer mais en changeant ce qui doit l'être pour coller au mieux à ce dont j'ai envie. Si ça désoriente parce que ceci ou parce que cela, tant pis. Si je voulais être une star, je ferai un truc avec des auteurs et je dirais oui aux offres de contenus sponsorisés qui me sont faites régulièrement. Là non ... quand j'envisage de faire revenir les "Leçons de ténèbres", c'est aussi pour te parler des heures les plus sombres de ma vie parce qu'on ne peut pas comprendre que je refuse toute plaisanterie sur divers sujets comme l'internement psychiatrique par exemple si on ne sait pas par quoi je suis passé.

Ça va donc être moins léger ? Pourtant, tu es quelqu'un de profondément gai ...
Mais on peut parler de choses personnelles en étant rigolo. Oui, je veux aborder des choses difficiles mais pas seulement. Ce patchwork sera étrange mais cohérent puisque je ne réponds pas aux cases dans lesquelles on veut m'enfermer.

Du coup, on aura encore des rendez-vous réguliers ?
Bien entendu, je change la recette du gâteau en modifiant quelques ingrédients mais les étapes demeurent les mêmes. L'hyper programmation rend mes écrits trop froids et c'est pour cela que j'ai arrêté d'écrire en pré-programmant sur dix jours. Mais oui, il y aura des rendez-vous, la grille est quasiment finalisée.

Qu'est ce qui pourra permettre de dire que tu seras content l'année prochaine à cette même date ?
Qu'on soit là pour s'en réjouir ...

Ce n'est pas certain ?
Il ne faut jamais jurer de rien.

Tto, inTtoviewé