Mais où va-t-on

A la réflexion, cela n'aura jamais été aussi âpre et difficile ... Ah oui je sais, il ne faut pas se plaindre, tellement de gens ne peuvent pas partir ni n'ont pas les moyens de ceci ou de cela. Sauf que, ce n'est pas parce que les éthiopiens ont faim que je n'ai pas le droit de manger ...

Donc, je reprends mon couplet de petit bourgeois ulcérant et qui se moque de la misère du monde [comme ça c'est bon, pour une fois, c'est moi qui le dit évitant ainsi à quelques pourfendeurs d'user leur salive si précieuse à de si viles besognes] ... bah oui, cette année pour des raisons assez évidentes, on s'y prend tard et s'il devait falloir conclure que le mariage a laissé des traces, c'est bien celles qui ont trait aux choix. La conciliation ok mais après plus de six mois de négociations sur à peu près tout, j'avoue que je n'ai plus vraiment envie de concilier probablement pour trop l'avoir fait : en d'autres termes, mon capital négo est épuisé.

Et comme je suis épuisé, il faut que je parte en vacances [oui "encore" et je te dis bien des choses]. C'est là que cela se gâte ...

Partir ok mais où ?

Le choix est large étant précisé que j'ai expliqué en avoir un peu assez des destinations où il faut se mettre un manteau de trois mètres cube pour essayer de survivre. Maintenant que tout le monde feint de découvrir que l'Islande c'est fantastique [après les railleries de l'année dernière, c'est merveilleux ...] et que l'ambiance est au froid, moi j'ai envie de soleil ! Nous en sommes donc arrivés à la short-list de l'année dans l'ordre alphabétique ...

AçoresLa première destination envisagée est portugaise ... Les Açores ! Petit archipel de neuf îles perdues au milieu de l'Atlantique, c'est aussi une terre volcanique où le mois de septembre est l'un des plus sec et la température moyenne est autour de 25°. Randonnées, nature, plages et cratères permettent aussi de programmer un séjour de dix à vingt jours sans vraiment s'ennuyer en pouvant même faire une bonne demi-douzaine d'îles ... Bon le hic, c'est quand même que la mer est furieusement froide, on est pratiquement en plein océan atlantique.

Bélize

Du côté des Caraïbes, Bélize c'est beau, chaud et ça fait rêver. Ah de la plage au sable chaud, y en a à foison et de la forêt tropicale, je t'en sers tous les 20 mètres ... Bélize, ça rend tout please ! Sauf que fin août début septembre, c'est pas vraiment la bonne période. Il pleut davantage [on rappelera que les Caraïbes se visitent surtout aux équinoxes] et tous les guides convergent pour appeler à une certaine prudence sur de telles dates. Bon après ... c'est la destination à la mode ...

Chypre

Chypre et particulièrement Paphos, c'est le focus de l'année en Europe puisque la troisième ville de l'île est la co-capitale européenne de la culture 2017. C'est comme ça, personne ne t'en parle mais moi je regarde toujours ça. Donc oui, Chypre a une histoire particulière, une situation aussi qui n'est pas anodine [l'île est toujours partitionnée en deux du fait de l'occupation turque orientale] et permet d'envisager de découvrir un patrimoine singulier. Après ... tenir vingt jours à Chypre, c'est pas gagné quand même ...

Hawaï

Sinon, allez hop, on se tape 20h d'avion et on file tout loin tout là bas à Hawaï. Ah la la, c'est dispendieux, c'est horriblement américain et c'est totalement démesuré mais là tu es certain de tenir tes trois semaines sans aucun problème. Le seul souci, c'est que c'est blindé de chez over crowded et que s'y prendre maintenant, c'est bien mignon mais ça ne va pas le faire. Pourtant, une fois qu'on est sorti de l'île principale de l'archipel hawaïen, il y a de quoi faire puisqu'à l'instar des Cyclades, chaque île a une personnalité assez propre et recèle d'atouts qui lui sont propres. 

ïles vierges américaines

Petite découverte récente, les îles vierges américaines se situent entre la mer des Caraïbes et l'océan Atlantique, à environ 80 km à l'est de Porto Rico et au sud des Îles Vierges britanniques. Les îles sont composées de trois îles principales : Saint-Thomas (83 km²), Saint-John (52 km²) et Sainte-Croix (207 km²). Bon ok, les plages de sable blanc sont incontestablement superbes mais il semble qu'on peut aussi y aller pour des excursions en mer, la faune et la flore variées, comme la découverte d'un héritage colonial danois à Charlotte-Amalie ou Christiansted. Et puis bon, c'est la seule partie du territoire américain où l'on roule à gauche ... Mais là encore, le mois de septembre n'est pas le meilleur, la période décembre-avril est celle qui remporte tous les suffrages.

Java

Et donc, il y a le petit dernier : l'indonésie avec Java, Bali et une petite pépite qui ne se trouve pas très loin et qui mérite le déplacement. Sauf que voilà, moi je n'accroche pas tant que ça et cette destination qui a été creusée par Zolimari vient de le décevoir : les recherches exploratoires font apparaître que ça va être bien cher et qu'on va courir tout le temps sans vraiment être seuls puisqu'il semble utile d'avoir un chauffeur tout le temps. Bah ouais mais bon ... on aime bien aussi faire ce que l'on veut nous ! Donc oui, la mer est bleue comme pas possible, oui les plages sont jolies et oui la montagne est très sympa mais bon ... pour le même prix, on peut faire un peu autre chose. Mais ce n'est pas abandonné pour autant ...

Donc voilà ... tu as la short-list et maintenant, à toi de parier ...

On en reparle bientôt : j'ai fixé un ultimatum à la fin de la semaine ...

Tto, trotteur de globe et non pas gobeur de tlotte