KEEP CALM WEDDING IS COMING

En avoir ou pas, le fait est le débat n'a pas duré longtemps tant je ne pouvais concevoir de me marier sans être affublé à mon annulaire gauche d'une alliance. Pour un mec attaché aux symboles comme je le suis, il va sans dire que cela ne peut constituer le moindre scoop ! Oui mais ... Zolimari ne l'entendait pas vraiment de cette oreille au départ parce que "tu comprends, je n'aime pas les bijoux".

C'est un fait, après trois tentatives de lui offrir une bague, j'ai renoncé : il n'aime pas cela. Il n'aime pas les bijoux en règle générale, seuls quelques bracelets peuvent parfois trouver place au poignet ou un collier mais il faut que nous soyons en vacances. Jadis, il avait un piercing qu'il a retiré et je l'ai connu au début avec une boucle d'oreille. Un vrai petit loulou quoi ... mais rien d'ostensible. Pas de montre, pas de bague ...

Il a donc essayé de me dire que le mieux serait peut-être qu'on procède autrement, mais il est des sujets sur lesquels les marges de négociation peuvent être très larges et d'autres sur lesquels elles sont inexistantes. Voilà, il a essayé, il a bien compris qu'il n'y couperait pas ...

C'est alors qu'on a commencé à regarder ... Parce qu'une alliance, tu as l'impression que tout le monde a la même mais en fait non. La matière, la couleur, le dessin, la forme, il y a plein de choses qui sont à prendre en compte. On a rapidement évacué les trucs trop tarabiscotés, le côté bling bling aussi ... Zolimari a commencé, comme d'habitude, à regarder un peu partout où on pourrait éventuellement mon bonheur et le sien nouvellement identifié. J'ai donc eu droit à une soirée d'étude de marché sur les alliances, le système de distribution, les meilleures offres, toussa ... Tu vas bien finir par comprendre que je vis avec Google Shopping en fait ...

Bref, en cours de soirée et tandis que je devais m'adonner à des plaisirs coupables consistant encore à regarder une émission politique à la télé, il débarque grand comme le monde et m'annonce qu'il y a une super boutique qu'il aime bien avec des modèles qui ont l'air super sympas pas très loin de mon travail. Bah oui grand malin, j'ai quand même les grands magasins à portée de foulée !! Ah oui mais non, on ne parlait pas des Galeries ou du Printemps.

En véritable commando missionné par mes autorités supérieures domestiques, me voilà parti dans la boutique considérée à la faveur du déjeuner ...
Je suis accueilli par un monsieur très gentil, un brin vieille France mais très affable. Nous commençons à discuter, je lui explique que c'est la première fois pour moi ... 

- Pas de problème, est-ce que vous savez à peu près ce que vous voulez ?
- Bah en fait, on est plus tentés par ce genre de modèles.
- Et votre future femme voudrait la même ?
- Alors, c'est un garçon et oui, l'idée serait que nous ayons la même.
- Désolé Monsieur mais il n'y a pas de souci : il va juste falloir qu'il vienne aussi pour essayer alors. Voulez-vous que je vous présente tous les modèles et que nous voyions déjà pour vous ?

Et c'est ainsi que j'ai passé une bonne heure à me faire mettre la bague au doigt par un autre garçon très gentil avec lequel j'ai arrêté quelques options. Le mettant dans la confidence de la réticence initiale de Zolimari, je l'ai aussi prévenu que lui faire choisir n'allait pas être aussi simple que d'étaler du beurre sur une tartine de pain [ne me demande pas pourquoi j'ai pris cette métaphore, c'est celle qui m'est venue à ce moment là]

Nous avons alors décidé de coucher sur le papier mes choix, il me les a remis et m'a demandé quand nous allions revenir ... affirmatif, je lui ai expliqué que le but était de se débarrasser de ça le plus vite possible, donc le lendemain me paraissait tout à fait indiqué. Nous étions vendredi, il allait falloir revenir un samedi et voir s'il allait être possible de nous accorder ...

To be continued ...