Les contraires s'attirent - L'alcool

S'il fallait trouver un terrain sur lequel la différence entre Zolimari et ton serviteur est l'une des plus marquée, c'est bien la bouteille !

Activité PECCAMINEUSE s'il en est, même le dimanche, les vapeurs éthylique n'ont pas tout à fait la même emprise sur lui comme sur moi : dès les premières semaines, c'est apparu comme une évidence.

- Si je n'ai jamais été saoul même en ayant bu ce qu'il fallait pour l'être, il ne faut pas grand chose à Zolimari pour sombrer dans le monde parallèle de l'alcool avec le comportement qui va avec.

- Autant l'acool peut me rendre gai voire encore plus incisif que d'ordainaire, autant Zolimari se met à chanter et s'endort comme une masse.

- Pour notre premier dîner, j'ai amené une bouteille de champagne à Zolimari, que nous n'avons toujours pas bue ... dix ans après.

- Autant j'aime les alcools forts voire blancs, autant Zolimari ne boit que des vins liquoreux qui sont plus proches du sirop de vin que d'un vin particulier.

- Autant je peux gagner tous les concours de verres que tu peux me lancer [je n'en ai jamais perdu un seul à la réflexion], autant un seul verre de cidre est capable de mettre par terre Zolimari ... c'est dire que son seuil de résistance est quasi inexistant.

- Autant j'adore les digestifs, autant le Get 27 est quelque chose que je déteste profondément ... tout son contraire !

- Il aime le Soho [dont on traîne une bouteille depuis des années] alors que moi pas.

- Autant j'adore faire des repas au champagne, autant lui en est incapable et cela me force à bien gérer la façon dont je distribue l'alcool quand on reçoit pour un dîner sinon je sais que je l'ai perdu avant le plat de résistance.

- Dans tous les restaurants dans lesquels nous allons, il demande toujours un vin blanc sucré et généralement, je finis son verre s'il n'est pas assez moelleux.

- Ai-je besoin de te préciser dans quel état il était la dernière fois que nous avons fait des caves pour acheter du vin en val de Loire ?

- Je sais quand Zolimari est bourré puisqu'il a un oeil plus fermé que l'autre et qu'il présente immédiatement quelques rougeurs sur les pommettes. Moi, même en ayant bu, on ne m'a jamais rapporté de signes extérieurs particuliers.

- La première fois que nous avons bu de l'alcool tous les deux, c'était une vodka caramel chez lui ... il a fini à dormir dans mes bras ... notre deuxième soirée ensemble.

- Quand on prend un apéritif, il prend toujours du Marsala à l'amande [mais seulement celui qu'il aime, pas un autre], alors que moi j'adore le Malibu.

Nos différences nous rapprochent ... même autour d'un verre

Le mot du premier logo

PECCAMINEUX : adjectif (religion) 
A. − En parlant d'un inanimé, Qui est de l'ordre du péché; relatif au péché. 
B. − En parlant d'une personne, Qui est enclin à pécher, capable de faire le mal.