Lorgnette Kiwi

Je me rends compte que finalement, je ne t'ai quasiment pas parlé de la Nouvelle-Zélande !! Bah oui, c'est pas le tout de faire son De Gaulle de la pédéblogosphère, mais quand même ...Il est grand temps de regarder ce voyage par le petit bout de la lorgnette ... Oui parce que les grands paysages, les jolies cartes postales et autres truc classiques du genre, ça va bien pour le tout-venant. Or toi, lecteur au grand coeur et aux yeux ravageurs, tu attends autre chose et finalement mieux. Avant de lire le best-of du pire de l'enfer de ce voyage avec les petites anecdotes du quotidien qui font le sel de toute expédition, laisse-moi t'expliquer deux trois trucs au sujet de de ce pays tout loin tout là bas.

Parlons météo d'abord ... La Nouvelle Zélande : c'est quand on veut ! À l’inverse de l'Europe et de l’hémisphère nord en général, en Nouvelle-Zélande, plus tu files vers le sud, plus les températures ont tendance à descendre. Bah oui gros malin, tu es dans l'hémisphère sud ! Les saisons étant inversées, passer Noël chez les Kiwis [euh, tu savais quand même que les néo-zélandais s'appellent les "kiwis" ???], c'est s'offrir l'occasion unique d’apercevoir des Pères Noël en short !
La météo pouvant changer très rapidement, quelle que soit la saison, il faut forcément prendre des vêtements contre la pluie et contre le froid même en plein été.

Une dizaine de provinces néo-zélandaises ajoutent un jour férié durant l’année, afin de marquer l’anniversaire de leur création. C'est pratique tiens ...

Le décalage horaire est assez conséquent, il varie entre 10 et 12h entre la France et la Nouvelle-Zélande.

La Nouvelle-Zélande ne nécessite aucun vaccin particulier : pas besoin d’aller chez le médecin pour se faire piquer ! En revanche, des petits moucherons que les Kiwis appellent « Sandflies » font des ravages [j'en ai encore des traces] ! Ils ont un appétit très vorace et se déplacent toujours en bande, en nuée si tu préfères. On les trouve surtout hors des villes et notamment à proximité des cours d’eau [et comme il y a de l'eau partout en Nouvelle-Zélande ...]. Si la piqûre peut être un peu douloureuse, elle entraîne surtout de fortes démangeaisons et est souvent assez longue à cicatriser. Comme pour le Costa-Rica, pas le choix : vive les répulsifs anti-moustique, également efficaces contre les sandflies, mais aussi de la crème apaisante en cas de piqûre. Moi que les moustiques adorent déjà en France, tu imagines le plat de résistance que j'ai été pour ces saloperies !

Bien évidemment, gare au soleil ! Il est particulièrement agressif en Nouvelle-Zélande, à telle enseigne qu'il est recommandé chaudement d'éviter de s'exposer entre 10h et 14h et de se protéger grâce à de l’écran totalement total et des lunettes de soleil. J'ai testé, je te le confirme ...

L’eau en Nouvelle-Zélande est souvent d’excellente qualité et tu peux avoir accès à de l’eau potable absolument partout dans le pays.

La Nouvelle-Zélande s’efforce de redonner de la place à la langue maorie : certaines publicités et même des journaux télévisés sont présentés intégralement dans cette langue. Voici donc quelques mots maoris essentiels qui constituent également ta première leçon de maori !!!

Pour Bonjour, merci, bonne chance, on dit "Kia ora".
Pour Nouvelle-Zélande, c'est "Aotearoa". Pour Bienvenue, c'est "Haere mai". Pour "Au revoir", c'est "Haere ra". Il peut toujours servir de dire S’il vous plaît, il faut donc dire "Tena koa". Encore plus basique, pour dire oui, "Ae" et non "Kaore". La nourriture se dit "Kai", l'eau "Wai", la rivière "Awa", le lac "Roto" ... et le rite guerrier "Haka" mais ça tu le savais déjà !!!

Les néo-zélandais ne se serrent généralement la main que lors des présentations ou lorsqu’ils font affaire ensemble. Ils se saluent donc le plus souvent oralement sans contact physique avec l’autre personne.

À la terrasse d’un café, personne ne vient pour la commande puisqu'il faut aller au comptoir. Mais plein de restaurants font l'inverse. Toujours une carafe d'eau quand tu t'atables mais tu ne trouveras jamais de pain comme en France ... ils n'en donnent jamais sauf si tu manges des moules vertes géantes.

Les magasins sont généralement ouverts de 9h à 17h en semaine et de 10h à 16h le wikende. Les supermarchés sont très souvent ouverts 7j/7 avec des horaires de fermeture très tardifs [genre 22h ou même minuit], certains sont même ouverts 24h/24. Les supérettes sont souvent ouvertes 24h/24. 

Mais d'un point de vue sociologique, les Kiwis commencent souvent leur journée de travail entre 8h et 9h le matin pour finir entre 17h et 18h avec une courte pause déjeuner. Ils travaillent également le dimanche. Le soir, les restaurants commencent à se remplir vers 19h et on peut être accepté jusqu’à 22h [mais c'est conseillé de dîner avant 20h sinon tu as toutes les chances de te faire refouler]. Quant aux bars, ils ferment généralement entre 1h et 3h du matin.

Les néo-zélandais restent des adeptes de la "junk food" avec profusion de Fish & Chips, de pies qui ne sont autres que des tourtes à la viande, de barbecues… La spécialité culinaire du pays c'est la pavlova. C'est une meringue croustillante à l’extérieur et moelleuse à l’intérieur. Bon ok, les Australiens en revendiquent la paternité mais on s'en fout ! C'est assez bon mais ça reste une meringue molle !

Depuis une trentaine d’années, le vin néo-zélandais a réussi à se bâtir une très bonne réputation et le pays est aujourd’hui reconnu par les œnophiles. On boit donc d’excellents sauvignons blancs, du chardonnay, mais aussi des cépages rouges. J'ai même dégusté du Gewurztraminer local ...

Voilà pour tout ce qu'il faut savoir par le bout de la lorgnette ... Il me reste à présent à te montrer des vraies photos ! Y en a plus de 7.000 au compteur ...

Globe Tto-teur