200 (83)

C'est toujours curieux de se dire que même si tu n'as rien demandé, même si tu fais en sorte de faire à chaque fois sans nécessairement mettre une pression de malade, bah voilà ... la survenance de mon anniversaire prochain est encore l'occasion d'une crise de nerfs de tous les diables au motif que ... je n'ai pas communiqué de liste de ce qui me ferait plaisir.

Je ne suis pas un homme de liste. Je répertorie peu, j'indexe mollement et surtout, pour la question qui suscite ce billet, je m'en remets à l'inspiration des gens qui souhaitent me faire plaisir. Non, je ne fais pas de liste tout simplement parce que je n'en ai pas la patience, ni que je dispose de la force de caractère de résister à la frustration : donc quand un truc me plait, je me l'achète.

Et c'est là le problème ... "Pfffff, tu as tout" me balance-t-on dans les gencives comme si c'était une plaie de me faire un cadeau. Or donc, il faudrait que je trouve pile ce que je n'avais pas trouvé et qui, soudainement, soit en mesure de me faire tellement plaisir que cela constituerait l'El-dorado de ceux qui manquent d'inspiration.

A ajouter au fait que j'ai tout et une propension à m'acheter tout ce que j'aime au quart de tour, il faut aussi prendre en considération que je serais difficile et que j'aurais des goûts tranchés. Ah bah voilà ... ce qui, pour moi, est finalement un atout parce qu'il permet de se dire qu'on a moins de risque de se planter quand on a compris ce que j'aime serait donc un véritable handicap, une difficulté supplémentaire ! Les bras m'en tombent !

C'est pourquoi, c'est la vraie crise de nerfs en ce moment : tout le monde sèche. Alors qu'auparavant je cédais à communiquer quelques idées cadeaux, cette année j'ai décidé que je ne ferai rien. Ce n'est pas le plaisir de mettre tout le monde dans l'embarras, c'est juste que je me suis rendu compte que je me creuse à chaque fois tout seul, que j'y arrive et que je me dis que pour une fois, je peux les laisser se débrouiller. D'autant que ce sont ceux qui hurlent le plus fort aujourd'hui et qui me laissent vraiment me débrouiller d'habitude, donc j'ai envie de leur faire comprendre ce que je vis.

Au surplus et à raison de ma décision autoritaire et totalement dégueulasse comme aime à me le dire ma Môman qui se plaît à tenter de me culpabiliser, j'exige particulièrement cette année que l'on soit créatif pour moi. Je le mérite et c'est comme ça.

Résultat ? J'ai subi un harcèlement la semaine dernière à coups de "qu'est ce que tu veux ?", "de toute façon si tu ne dis rien tu n'auras rien", "t'es vraiment pas sympa avec nous", "qu'est ce que tu es chiant !!!" et autres "tu auras un chèque et puis c'est tout" ... Dix minutes, ça m'amuse, plus de quatre heures ça m'a bien gonflé. 

- Nan mais tu comprends Tto, nous on a envie de te faire plaisir, de t'offrir un truc que tu aimes et toi tu ne nous dis rien !!!
- Bah c'est que tu ne connais pas ton fils alors ... c'est peut-être ça le vrai souci et non pas le fait que je ne donne pas de liste
- Ah bah voilà, tu m'insultes maintenant !!!
- En quoi t'ai-je insulté ? C'est une hypothèse qui deviendra un constat si tu ne trouves rien d'ici là ...
- Nan mais dis moi un truc que tu aimes quand même !!!
- Tu veux savoir ce que j'aime ?
- Ouiiiiiii
- Les carottes râpées et le Paris-Brest ... voilà, tu m'achètes une barquette de carottes râpées et un Paris-Brest !
- Pffffffffffff, mais qu'il est con !!!

Le seul hic dans tout ça, c'est que c'est Zolimari [qui ne m'a pas beaucoup aidé à l'occasion de son récent anniversaire d'ailleurs, et m'a laissé tout seul devoir gérer les uns et les autres qui se sont acharnés sur moi] qui se tape le rouleau-compresseur. J'en suis désolé mais là, moi ... j'avoue que j'en ai un peu marre.

Et puis ... j'en ai marre de cette compétition des anniversaires et des Noël où c'est la compétition des cadeaux. Donc voilà, comme un sale con, je laisse tout le monde stresser et je vois la date approcher ... approcher ... et approcher davantage.

Tto, toujours jeune mais vraiment pas sympa !