ShezowC'est assez incrédule que je suis tombé, il y a quelques matins, sur un dessin animé ...

Oui, je le reconnais, je me laisse aller à la facilité quand, le wikende, j'atterris dans le plus simple appareil devant la télé, dans un cirage que Kiwi ne renierait pas et à la recherche d'un "pret-à-regarder" qui me va bien pour décompresser d'une nuit où j'ai forcément rêvé que je m'envoyais en l'air ou alors qu'on allait me faire la peau dans une savane improbable ... mes nuits sont agitées, dans tous les sens du terme.

Ainsi donc, je cherche un peu de quoi détendre mon esprit en ne cédant pas au télé-shopping qui m'exapsère [mais ravit Zolimari], ni William Leymergie ou Catherine Ceyclac [parce que bon ... ma tolérance a une limite, même le matin] et donc fatalement, je tombe sur les dessins animés.

Bon alors là aussi, il faut faire du tri ... Les super-héros ok mais un peu, ça va bien les mecs tourmentés qui se trouvent toujours à côté d'une centrale nucléaire qui explose et qui donc vont avoir des super-pouvoirs qu'ils ne maîtriseront pas et donc voudront nécessairement faire exploser la planète. Donc, je zappe sur France 3 pour constater que la nouvelle version de Scooby-Doo est vraiment nulle. donc inexorablement, j'arrive sur France 4 où le déluge d'Avengers ne cesse jamais ... donc, je pousse plus loin. J'espère parfois tomber sur un film sympa sur OCS [oui, je me suis abonné à OCS ce qui évite de télécharger plein de choses puisqu'ils diffusent pas mal de séries en US+24] mais le matin, c'est pas facile sauf le dimanche où j'accroche un peu sur le teen-movie avec des adolescents qui se battent contre des zombies.

Et là ... ce matin là, en arrivant sur Gulli, ne voilà-t-il pas que je tombe sur un ovni ... un dessin animé à la "magical-girl" qui sent bon les "Emi magique", "Malicieuse/Merveilleuse Creamy" ou autre "Gigi" ... tout ce qui me convient puisque les Totally Spies ont déserté [c'est nul, j'ai toujours besoin de ma dose de Clover !!!]. Le dessin est très anglosaxon mais qu'importe ... Et là ... je m'aperçois qu'en fait ce dessin animé adopte les trames actuellement en vogue de la bande d'amis qui combattent les méchants comme dans "Martin mystère" [oui, j'adore aussi "Martin mystère" et pourtant il est blond mais je suis sûr qu'il est passif, c'est évident !], bref je m'attends à rien de bien surprenant. Et là ...

Et là ... je reste incrédule. Mais pas genre incrédule comme quand je regarde une émission avec Afida Turner en cherchant tout de suite un rouleau de scotch pour la baillonner, pas juste incrédule quand je compte les fautes d'orthographe de ChrisBi dans sa phrase de commentaire, pas juste incrédule comme quand j'écoute les lamenteries de mes collègues, pas juste incrédule comme quand je constate l'état de transe de Mr Jay qui entend une pétasse bourrée de strass chanter de façon maniérée à faire éclater les verres de cristal, pas juste incrédule comme quand je reçois une photo de lecteur qui essaye d'être désirable et qui ne l'est pas du tout [et qui n'a pas compris que je m'en bats un peu les couilles de sa bite] ... non, là vraiment incrédule ! Mais pourquoi me demanderas-tu ? Pourquoi, diable, un dessin animé sur Gulli me rendrait autant incrédule, moi qui en a vu des vertes et des pas mûres [et Dieu sait qu'avec ChrisBi, le bouchon est poussé bien loin en la matière] ?

Parce que je m'aperçois que la magical-girl en question n'est pas une fille mais un mec !
Bon ok, tu vas venir me dire que ce n'est pas nouveau et que Ranma 1/2 était déjà trans-genre puisqu'il/elle variait du chromosome Y au double X fréquemment. Ah oui mais non, je m'insurge ... Là c'est autre chose !
Le héros du dessin est un garçon mais pour avoir ses super-pouvoirs, il se transforme en fille tout en gardant ses attributs masculins dont la voix [et je te laisse envisager le reste] !!! Tu as bien compris, SheZow est le premier héros de dessin animé drag-queen tendance trans-genre qui elègue RuPaul au rang d'animateur du village Club Med de Cancun.

Avec Zolimari, nous avons regardé un épisode, puis deux, puis trois, puis ... [oui Gulli les programme en rafale] on s'est regardé en se disant "Nan mais attends là ... on a bien compris ce que l'on a vu ???!!!£%##?"
Forcément, je fais quelques recherches et oui, c'est bien ça. Le héros a 12 ans et pour disposer de ses pouvoirs, il mute en fille dont il adopte tous les attributs extérieurs [rouge à lèvre-sabre laser, sèche cheveu-réacteur nucléaire, etc]. Le dessin animé est une coproduction australienne et canadienne et là, j'ai pensé à cette pauvre Christine Boutin qui va encore faire un AVC [chouette, chouette chouette ^^^] avec une bible de dessin animé aussi transgressive.

En cherchant un peu, je note que le dessin animé a été créé la controverse alimentée par plusieurs groupes chrétiens conservateurs pour l'utilisation du cross-dressing comme une source de l'humour. Obie Scott Wade, le créateur de la série, a rappelé aux pourfendeurs de la morale que son héros n'est pas trans-genre, qu'il demeure un garçon, son sexes ne change jamais, il est juste coincé dans un costume ridicule. Donc voilà ... c'est le premier héros qui n'est pas trans mais drag !

Bon indépendamment de cela, c'est assez fun et un peu potache mais ça se laisse regarder gentiment ...
Mais ça m'a surpris !

Tto, qui n'en a pas cru ses yeux