Les fabuleuses aventures de Ttoton"Ouh la la, j'angoisse un peu ... tu comprends, qu'est ce qu'on va faire si ça se passe mal ????" me lance Zolimari samedi matin, assez angoissé. Oui oui, qu'est ce qu'on va faire ? Bah on va gérer ...

Voilà une semaine que j'avais envoyé à Flymon un petit texto depuis Montpellier pour lui rappeler que Zolimari et moi voulions aller faire les vitrines de Noël avec la Ninette, ses premières vitrines de Noël ! C'est une grande fille maintenant, elle a 3 ans et demi tu comprends ...

Le rendez-vous ayant été confirmé, la surprise bien vendue à la demoiselle hyper excitée de sortir en Pais by night avec ses tontons, nous voilà partis à 19h pour aller chercher la Ninette qui nous a accueilli dans l'allégresse et d'énormes bras ouverts ! Survoltée, elle court dans tous les sens et hop ni une ni deux, nous voilà partis en voiture [après que sa maman ait mis le siège voyage dans la voiture et que la Ninette eut été ligotée comme un petit roti]... Plus tard, on se dira qu'on aurait peut-être du s'inquiéter auprès d'elle de la façon dont on ligote le rôti en question ...

Plein de monde sur la route aidant, nous sommes arrivés bien  tard à Paris mais Ttoton avait dit qu'il voulait y être quand les Grands Magasins seraient fermés ! Pas de doute, ils l'étaient. Habillée comme une princesse du froid, la Ninette a alors donné la main à Ttoton et on a remonté le trottoir jusqu'aux premières vitrines des Galeries. Ouahhhh, des gros monstres tout poilus de toutes les couleurs ! Et pas qu'un peu mon vieux, y en avait partout !!!

Bon, y avait du monde aussi mais Ttoton aidait beaucoup à faire se faufiler la Ninette entre les parents qui fument ostensiblement et ceux qui se croient seuls au monde. Qu'importe, la Ninette a décoché plusieurs fois son regard au pulvonium et hop, elle s'accroche à sa place sans jamais en sortir sauf quand elle en a ras le bol et qu'il faut vite passer à la vitrine suivante.

Ah ça, des monstres on en a vu ! La Ninette a beaucoup rigolé quand la montagne de monstres tombait, rigolé comme pour les impressionner tous ces gens qui tapent sur le système ! Nan mais dis donc ... Avec Tonton-Zolimari qui prenait des photos et lui montrait des détails tout partout, elle s'est transportée dans cet univers féérique, accompagnée de son fidèle Winnie qui a tout vu aussi !

Quand on a eu fini les vitrines des Galeries, on a croisé un vendeur de petits chiens mécaniques qui ont failli bien plaire à la Ninette, mais Ttoton est trop fort, il ne lui a pas laissé le temps de dire quoi que ce soit et hop, on était déjà plongés dans les citrines du Printemps. Moins monstrueuses et plus classiques, la Ninette a beaucoup aimé le train, les bonshommes anglais de bois, les parapluies volants ...

Ah oui, y a eu cette grosse dame qui n'a pas fait gaffe et a donné à la Ninette [qui fatiguait un peu] un coup de sac, donc là il y a eu pleurs mais Ttoton a rattrapé tout ça en faisant un bisou magique et en prenant la petite fille dans ses bras. Ca aidait à prendre de la hauteur, c'était bien. Ensuite, on a traversé pour aller voir les facades des Grands Magasins, avec les cadeaux qui clignottent, les parapluies qui brillent, les lumières de toutes les couleurs ... "C'est joliiiiiiiiiiii" a dit la Ninette !

Mais c'est pas tout ça, comme on nous attendait chez Mamie, il fallait ne pas trop tarder. Sauf que Ninette voulait aller voir la Tour Eiffel qui était trop belle, même si elle bougeait tout le temps. Elle a scintillé et les tontons se sont arrêtés pour prendre une belle photo de touriste avec la Ninette !

Bon oui ... pour être ligotée dans son siège auto, c'est finalement la Ninette qui a tout expliqué à ces tontons pas vraiment expérimentés du tout ! Limite, c'est la catastrophe ... "Oh bah non Ttoton ... c'est pas comme ça j'te dis !!!" a dit plusieurs fois la Ninette, un peu affligée.

Quand on est enfin rentrés avec plus d'une heure de retard sur l'horaire prévu, la Ninette a retrouvé son Papa et s'est jetée dans les bras de son Ttoton. On a regardé quelques vidéos des vitrines [1, 2 , 45 , 174 fois], on a raconté tout ce qu'on avait vu et on a mangé de la bonne saucisse ! C'est dommage parce qu'après, il a fallu que chacun rentre chez soi. Zolimari était soulagé, elle était contente et tout s'était très bien passé.

Tto, bien content aussi