Le mot du premierIl est beau, il est chaud ...
Il en veut et surtout il est prêt à tout pendant 15 jours ... c'est ce qu'il m'a dit et quand j'ai entendu ça, je me suis dit que oui, si vraiment tu le veux, tu peux carrément tout faire pour autant que tu restes dans le cadre fixé mais ça, y a de la marge. Il a faim, il a envie, il a soif de tes abus, de tes coups de boutoir, que tu le plaques contre le mur, que tu le coinces en le faisant suer à grosses gouttes, que tu lui glisses de l'inextricable [et dans inextricable, il y a tricable ...] ... bref, que tu essayes de le dominer.

Lui ? C'est moi ... et comment pourrais-tu faire ? En jouant au MOT DU PREMIER, le grand jeu des mots qui revient à partir de demain ! Jusqu'au 3 octobre, tu vas avoir le droit de m'imposer d'utiliser le mot de ton choix dans le billet du lendemain. Plaisir exquis pour ceux qui ont envie d'en découdre avec mon aisance rédactionnelle légendaire.

Comme de coutume, je te rappelle que les règles sont strictes et claires. Tu peux proposer tout mot de ton choix [du plus horrible au plus difficile à caser, du plus pornographique au plus spécial] sous la seule réserve qu'il figure dans un dictionnaire de langue française. Et tu ne peux proposer un mot qu'à la seule condition que tu sois le premier à commenter le billet du jour [pas de propositions ailleurs, seuls les commentaires comptent notamment pour l'horodatage]. Si cela est rempli, moi je te prends au mot et j'insère ta proposition dans le billet du lendemain. Rien de plus simple n'est-ce pas ?

Pour corser l'affaire, je publierai le 5 octobre un texte rassemblant les mots qui auront été utilisés pendant la session de jeu, comme un ultime exercice compliqué.

Parce que je suis un garçon doté d'une graaaaaaande ... pédagogie, tous les matins ... nous reviendrons en fin de billet sur le mot utilisé et sa définition, histoire que tu puisses briller dans les merveilleux cocktails auxquels tu es inévitablement invité et ... dans lesquels tu me croiseras certainement un jour [oui oui, là bas, c'est bien moi ... mais ne le dis pas trop fort, je suis d'une timidité évidente !].

Évidemment ... à l'occasion de ce jeu, les publications de billet seront moins concentrées entre 8h et 10h comme j'en ai pris l'habitude. Parfois plus tôt, parfois un peu plus tard.
D'ailleurs, si tu veux t'aider un peu, sache que la newsletter t'envoie un petit message à chaque publication ... mais pour cela, il faut que tu t'inscrives à celle-ci [moi je dis ça, je ne dis rien].

Nous voila donc partis pour que je continue à te raconter des choses passionnantes avec cette embûche supplémentaire et je sais que tu vas te faire une joie de me compliquer la tâche en te défoulant ... ça tombe bien, ça m'excite quand tu te défoules ! D'ailleurs ... tu as regardé si tu es le premier ? Non ? Dommage ... le premier à commenter ce billet pour proposer son mot pour demain ... tu as peut-être déjà perdu une bonne occasion ...

Tto, gaymer