Es-tu un winnerTous les ans, c'est la même histoire : ton Tto te pond un test de son cru, histoire d'en savoir toujours un peu plus sur toi et ce que tu es !!! Et quoi de mieux que des questions tordues qui remuent de l'intérieur ? Bah rien justement ... Cette année, on va se demander si tu es un winner !! 48 questions, en trois salves pour, au final, disposer de la réponse indiscutable à cette question capitale ... Note tes réponses et le décompte des points est prévu pour le dimanche 8 septembre 2013 ...

Voici les 16 questions de la semaine ...

17 – Tu veux t’attirer la sympathie de tes collègues …
A – Tu te confies à outrance pour leur donner l’impression que tu leur fais confiance
B – Tu te rends indispensable en tout et pour tout
C – Tu leur amènes le petit déj une fois par semaine et leur offre des chocolats à leur anniversaire

18 – « Toi tu es parfait » te lance-t-on … Que répondre à cela ?
A – Tu infirmes en trouvant promptement quelques défauts mineurs
B – Tu confirmes en expliquant que c’est beaucoup de travail
C – Tu acceptes bien volontiers en précisant que c’est ta nature

19 – On te demande si tu peux aider à faire quelque chose que tu pourrais faire les yeux fermés …
A – Tu acceptes bien naturellement pour capitaliser la sympathie en découlant
B – Tu trouves quelqu’un capable de faire ça vite à ta place, comme si c’était toi
C – Tu objectes très vite que tu es débordé mais que tu es désolé

20 – Ta meilleure amie demande pourquoi tu agis ainsi, de façon déconcertante.
A – Tu luis expliques les tenants et aboutissants de ta démarche vis-à-vis d’un autre ami
B – Tu lui dis sèchement qu’elle ne peut pas comprendre
C – Tu lui racontes une histoire suffisamment ambiguë pour qu’elle puisse être retournée au moment opportun, lorsque tu choisiras de te dévoiler

21 – Tout le monde te le dit, c’est perdu d’avance mais ta fierté est en jeu …
A – Tu jettes l’éponge et préfères abandonner
B – Tu te bats jusqu’au bout en warrior acharné
C – Tu joues sur la durée en espérant que les circonstances changeront

22 – Sur ces travaux de gros œuvre, tout le monde te fait confiance alors que tu n’en sais pas plus que d’autres …
A – Tu expliques franchement la situation pour éviter qu’on vienne te reprocher quelque chose
B – Tu consultes séparément tous azimuts pour préserver les apparences
C – Ta confiance en toi est indéfectible et tu (ab)uses de la méthode Coué

23 – Tu as manifestement eu le dernier mot dans cette querelle et ton opposant est laminé.
A – Tu ne te laisses pas apitoyer et, même avec un genou à terre, tu l’achèves sans hésiter
B – Tu penses te grandir en ne t’abaissant pas à aller jusqu’au bout, grand seigneur
C – Tu fais savoir que tu as triomphé mais aussi que tu as su t’arrêter

24 – Cette discussion sociétale est terrible : tu n’es absolument pas d’accord !
A – Tu as tes raisons et, comme ce ne sont pas des amis, tu leur dis le fond de ta pensée
B – Tu bouillonnes tellement que tu ne dis plus rien pour éviter de te compromettre
C – Tu suis le sens général pour ne pas te démarquer mais tu réserves tes commentaires à de vrais amis

25 – Tu as un différent avec quelqu’un et il est temps de vous expliquer …
A – Tu acceptes de le rencontrer dans un lieu neutre
B – Tu lui imposes de le voir chez toi ou dans ton bureau
C – Tu acceptes de le voir là où il le décide

26 – C’est le bordel, tu ne t’en sortiras pas tout seul … Comment demander de l’aide ?
A – Tu apitoies celui/celle qui pourra t’aider un peu, histoire de le/la motiver
B – Tu lui démontres que finalement il/elle a tout à gagner à t’aider
C – Tu fais du chantage pour que son soutien soit indéfectible

27 – Pour tes amis, tu as l’étiquette du « bon fêtard », étiquette qui t’indispose maintenant. Comment se débarrasser cette image ?
A – Tu expliques patiemment que tout ceci est très réducteur et ut leur demandes de cesser
B – Tu ne vas plus à leurs soirées tant que cela perdure
C – Tu casses ton image radicalement

28 – On dit souvent « N’oublie pas qui t’a fait roi » mais finalement …
A – Il faut toujours tuer le père d’une manière ou d’une autre
B – C’est très sage parce qu’on a besoin de s’inscrire dans un sillage rassurant pour les autres
C – On gagne toujours à capitaliser sur l’expérience des autres

29 – C’est THE période où tout te réussit, tu en es même surpris. Que faire ?
A – Continuer et accroître un sentiment de succès
B – Rester raisonnable et savoir ne pas pousser trop loin au risque de tomber
C – Jouer à te mettre à nouveau sur la brèche et engranger tous les bénéfices du succès

30 – La joute verbale est un exercice que tu maîtrises …
A – C’est comme ça que tu emportes l’adhésion du plus grand nombre a minima
B – Tu adorerais exceller davantage pour être encore plus décisif en la matière
C – Oui mais il convient de privilégier l’action au discours, c’est plus efficace

31 – C’est devenu rituel, tu gères tes collègues de la même façon …
A – C’est plus facile de les inscrire dans le même schéma, ça te fatigue moins et ta recette est éprouvée donc efficace
B – C’est un grave problème parce qu’il faut s’adapter à chacun pour éviter les retours de flamme
C – Tu es comme tu es et … c’est finalement aux autres de s’adapter

32 – La vie est souvent dure et difficile pour tout le monde mais comment en tirer profit ?
A – Tu prends un malin plaisir à créer des petites fantaisies quotidiennes qui te rende populaire
B – Bah, résister y a que ça de vrai et les meilleurs survivront a dit Malthus
C – Compatir, c’est rendre les choses moins difficiles et ça donne des infos parfois …

33 – Ce que les autres pensent de toi, qu’en dire ?
A – Cela n’a pas d’importance, seul(e) toi sait ce qui est vrai ou pas
B – C’est capital d’en contrôler les tenants et aboutissants, quitte à y passer du temps
C – Cela t’amuse

Note tout cela et rendez-vous vendredi prochain pour les 16 dernières questions du test ... et on saura si tu es un winner ...

[To be continued]