J'attache une importance particulière à certains symboles, dont ceux qui consistent à ne pas oublier les anniversaires. Certains trouvent cela désuet, inutile voire même hypocrite ... moi pas, c'est même tout le contraire.

J'y vois un rendez-vous annuel, une rencontre facilitée par le prétexte de souhaiter plein de bonnes choses et de joindre un bisou [voire plusieurs si l'envie me prend].
Aujourd'hui, je reconnais que l'exercice est facilité par les technologies qui permettent de tenir une comptabilité aisée des années ainsi que la liste des dates à retenir. Pourtant, j'avais bien avant cela réussi le pari de me souvenir de presque toutes au point que ma Môman se tourne souvent vers moi pour me demander si l'un de ses neveux est du 10 ou du 11 ?

Cela ne s'arrête pas à la famille et je me suis aperçu depuis longtemps que ma faculté aisée à mémoriser des dates est un atout précieux en la matière ... Aussi, je demande à ceux de mes lecteurs pour lesquels je me prends d'affection quelle est leur date de naissance afin de pouvoir, le jour dit, leur envoyer un petit signe, un message sympa juste histoire de leur dit qu'indépendamment de la relation que nous avons au travers de mes écrits, j'ai pensé à eux.

C'est ainsi qu'aujourd'hui deux lecteurs qui en se connaissent pas prennent une année de plus. Un grenoblois avec lequel j'étais jadis en contact [ce qui reviendra peut-être] qui m'a confirmé que les professions médiacles recèlent d'un vivier de garçons sensibles aussi impressionnant que dans d'autres milieux parfois présentés comme étant emblématiques, et un troyen nouvellement arrivé mais qui a eu la bonne idée de me glisser, au détour d'une conversation, que c'était aujourd'hui. Bah oui, je suis comme ça ... quand le courant passe bien, je ne me prive pas de ces petites attentions pour autant que l'on m'indique la date à laquelle je ferai preuve de facétie.

C'est vrai que cela ne coûte pas grand chose, cela fait toujours plaisir et j'avoue prendre un malin plaisir sans arrière pensée autre que celle d'être agréable.
C'est d'ailleurs au sujet d'une démarche identique que je suis sensible ... aussi sur la façon de faire.

En effet, je t'ai déjà raconté que, outre le symbole de l'anniversaire, j'attache une importance [démesurée me dit-on] aussi à la façon dont les choses sont faites. Je condescends à m'abstenir d'acheter tout un tas de choses qui me feraient plaisir le mois qui précède mon anniversaire mais, en contre-partie, j'exige quand même un peu d'imagination, de créativité et de personnalité pour parvenir à me faire un cadeau ! C'est pourquoi je ne fais jamais de liste. Une chose est certaine : se trouvent dans une liste éventuelle toutes les choses qui me feraient vaguement plaisir et non pas celles qui me feront vraiment plaisir. Cette année encore, on m'a supplié de faire une liste de cadeaux ... Je l'ai faite, on y trouve que deux choses et encore, je l'ai balancée une semaine avant ...

Cela me peine souvent parce qu'à l'inverse, je n'ai pas trop de difficultés à trouver des idées pour les autres ... Même si je pense prendre quelques risques parfois, qu'importe et je suis rarement déçu. De même, Zolimari en bave mais je suis toujours surpris par ce qu'il aura trouvé comme cadeau. Il m'implore de comprendre qu'il n'a pas d'idées alors que je sais bien que c'est tout le contraire ... et depuis le début, il m'offre soit à Noël soit à mon anniversaire des cadeaux bluffants. Y a pas à dire : il sait faire son petit effet !!!

38

Tto, qui ne les aura que ce soir à 23h35 [donc avant, ça ne compte pas ... hé ouais !!!!]