Demain, le premier :cu(lt) de l'année sera un :cu(lt) de choix puisque ce sera celui de Matoo ! Ah Matoo, invité mystère de décembre 2012, voila bien tout un personnage ... un homme à part entière dont j'apprécie toujours et encore les facéties, l'univers et surtout le personnage [sans que cela ne soit péjoratif ou moqueur à aucun moment].

En plus, Matoo m'a offert un petit cadeau en fin d'année dernière ... pas grand chose, juste quelques lignes qui m'ont fait plaisir et chaud au coeur.

Quand j'ai commencé il y a presque très longtemps [quitte à passer pour un dinosaure, autant y aller franchement], j'avais plusieurs envies ... Écrire comme Ron l'Infirmier [avant qu'il n'ait la grosse tête], être aussi drôle que NicMo et parvenir à être aussi intéressant que Matoo. Depuis que j'ai commencé, j'ai toujours lu et dit à mon tour que Matoo, c'était la figure de proue de la pédéblogosphère, l'étendard [et non pas le dard étendu, enfin, pas à ma connaissance]. Telle n'était pas mon ambition, ma seule envie était d'être aussi intéressant. :cu(lt) est aussi né de cela ... de la volonté de ne pas parler de la vie de mon frigo ou de mes coucheries [dont tu reconnaitras que les récits sont très limités ... de mémoire, seuls deux billets en font état sur 8 années], de mon désespoir chronique ou de je ne sais quelle aigreur ... mais bien de parler du monde au moyen d'un prisme tout personnel, parler de mon monde avec mes yeux et ma subjectivité rugueuse qui se plaît à bousculer les limites, choquer un peu, user et abuser du mystère dont je me plais à entourer mon personnage ... Oui, quand j'ai commencé, je voulais être Matoo aussi ...

Dès lors, tu comprendras que cela m'a touché un peu ...

Une vie de Tto : Alors lui il écrit depuis le début quotidiennement, et il y arrive encore !!! En plus de cette régularité, une même persistance des thèmes, de l’écriture, d’un humour très personnel (huhu), il livre des chroniques de sa vie, et surtout de ses opinions diverses et variées. Un repère de la pédéblogosphère selon moi !!

[J'ai failli mettre cette citation en Comic Sans ... mais bon ... private joke]. Trois lignes seulement et tout est presque dit. Surtout, ce qui me touche, c'est que cela vienne de lui, lui que j'ai eu plaisir à rencontrer [tout émoustillé que j'étais de le voir la première fois], lui dont j'étais fier quand il posta un premier commentaire chez moi, lui qui est devenu plus qu'un lecteur aussi et dont je trouve qu'on ne se voit pas assez.

- Ma régularité fascine Matoo ... je le sais, nous en avons déjà discuté mais que veux-tu ... je ne me lasse pas même si j'en lasse, au gré des temps, certains de plus en plus ...
- Persistance des thèmes ? Bah ... on ne se refait pas, ce que j'aime a toujours une importance considérable et diminue peu dans le temps. Ne cela je suis prévisible ...
- Écriture ? J'aime ... et Matoo aussi, d'où le plaisir que son appréciation provoque.
- Humour très personnel ? Assurément ... mais je ne suis pas sur qu'il ne soit pas partagé !!!
- Chroniques de ma vie ? Ah ... le beau et épineux sujet ... Je me souviens d'un lecteur/blogueur avec lequel des distances ont été prises à son initiative qui, un soir, m'a dit une chose dont je me souviens encore : "Tu sais, ta vie c'est une matière fantastique. Il faut que tu la racontes ne serait-ce que pour faire voyager les autres, les aider et démontrer qu'il est possible de vivre avec un V majuscule. C'est ton devoir ..." Je réfute encore et toujours l'idée de devoir que Laurent a mis [mais c'était son côté jusqu'au-boutiste méditerrannéen], pourtant j'ai conscience que j'ai une vie pas banale et je me plais à la raconter, la faire deviner pour qui veut bien s'en donner la peine. Un jour, Benjamin m'a envoyé un texto en m'expliquant qu'il prenait vraiment son pied quand je parlais de moi, profondément ... Peut-être est-ce comme cela que je suis le meilleur ... Qu'importe, je ne me l'interdis pas mais je n'en fais un passage obligé tout simplement parce que je n'ai rien à sortir, à soigner ... je suis heureux.
- Opinions diverses et variées ? Encore heureux ... Je serais capable de t'écrire un billet de 560 lignes sur le complexe des lémuriens albinos qui ont des verges de 32,5 cm et des pratiques sado-masochistes ! Oui, j'ai une opinion sur tout parce que je pense que c'est sain de se positionner.
- Repère de la pédéblogosphère ? Tout bon flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute mais j'accepte le compliment même si je le trouve un peu exagéré ... il me va droit au coeur.

Vanité excessive peut-être, le fait est que cela m'a fait plaisir que Matoo écrive ces quelques mots ... voila qui permit de bien terminer l'année [laquelle en avait besoin]. Bah oui ... j'adore quand on parle de moi et surtout de ce que je fais ici parce que, mine de rien, je me donne du mal, j'essaye de trouver des idées [plutôt que de les pomper sur les autres comme la facilité le commande parfois à certains qui se permettent en plus de se comporter en bonnes raclures], je n'invente pas grand chose, je me livre personnellement [ce qui fait qu'il peut m'arriver de mal prendre certains échanges qui appartiennent plus à la cour de récréation qu'autre chose], je tiens le cap malgré une vie remplie à plus d'un titre ... et j'en trouve des satisfactions inimaginables. Tu serais surpris lecteur de tout ce que je retire d'UNE VIE DE TTO ... [mais ça, je le garde pour moi même si certains qui sont concernés le savent déjà].

Tto, nombriliste mais j'ai prévenu !!