1er décembre

1er dec

Ainsi que je le fais tous les ans et quelque soit le jour qui s'y prête, voici donc [hélas] le billet rituel saluant le 1er décembre et avec lui la journée mondiale de lutte contre le SIDA.

Au bout d'un moment, on peut se dire qu'on a tout dit ... qu'à force de répêter les mêmes choses sans avoir vraiment l'impression d'être écouté, ça ne sert peut-être pas à grand chose. Et pourtant, je chéris l'idée que cela est et demeure toujours aussi important et essentiel de te dire que coucher c'est bien mais re-couchcer c'est encore mieux. Pour cela, il faut te protéger afin de faire en sorte que cette saloperie de virus finisse par ne plus gâcher la vie de ceux qui sont touchés parce qu'ils ont oublié de se protéger. Arrête donc avec tes excuses fumeuses du "j'aime pas ça" [qui adore ça honnêtement ?], du "j'fais une allergie au latex" [y a des solutions pour ça, donc ce n'est pas une raison], du "ça me fait débander et je trouve que ça coupe tout" [y compris la vie et celle de celui/celle à qui tu es entrain de faire l'amour] ou que sais-je encore ... Il n'y a pas d'excuses !

Aujourd'hui, j'ai décidé de mettre le focus sur un autre élément de la prévention. L'enquête de l'année dernière m'a permis de me rendre compte que je suis lu [j'ai la vanité de penser que c'est encore le cas] par de jeunes gens qui sont encore à l'aube de leur sexualité. Et c'est là que tout se joue [y compris ce billet]. Le jour où l'on veut passer à l'acte, le jour où l'on prend conscience de tant de choses difficiles à assumer, le jour où l'on se projette et que l'on voit des murs partout ... l'écoute est indispensable. certes, je prêche parfois pour ma paroisse en expliquant que le Docteur Love qui hante ces colonnes peut aussi aider à cela mais il existe aussi des structures dédiées à cela au rang desquelles la Ligne Azur.

Créé en 1997, Ligne Azur est à la fois un service d’écoute et un site Internet qui informent et soutiennent toute personne (jeune ou adulte) qui se pose des questions sur son attirance et/ou ses pratiques sexuelle avec une personne du même sexe. Qu’elles se définissent, ou pas, comme homo-, bi- ou hétérosexuelle, certaines personnes n’ont pas la possibilité d’échanger librement et en toute confiance sur les difficultés qu’elles rencontrent ou pourraient rencontrer dans le cadre de leurs relations affectives et sexuelles (santé sexuelle). Cela constitue une inégalité sociale en termes de santé et d’accès aux soins. Ligne Azur propose aussi ce service aux parents, enseignants, éducateurs, etc. qui se trouveraient confrontés à une personne (jeune ou non) en difficulté par rapport à son identité ou son orientation sexuelle. Basée en France, l’équipe de Ligne Azur est constituée de professionnel(le)s formé(e)s au counseling (démarche centrée sur la personne). Le premier soutien qu’ils/elles apportent est de permettre la parole ou l’écrit, sans jugement moral. Ils/elles installent ainsi une reconnaissance de la demande de l’appelant ou de l’internaute et peuvent l’aider à valoriser sa santé sexuelle. L’autre objectif du dispositif est de dédramatiser la situation et de rassurer la personne qui nous sollicite.

Parce que parler et en parler c'est aussi ce qui permet parfois d'éviter le pire, la Ligne Azur est nécessaire. 0 810 20 30 40, voila le numéro à composer même pour poser une question bête si tant est que cela existe puisqu'à mon sens et surtout en la matière, il n'y a pas de questions bêtes.
Pour accroitre sa notoriété, Ligne Azur a décidé de lancer une campagne dessinée s'appuyant sur des talents déjà évoqués dans cette colonne et à de multiples occasions. Aussi, et pour la circonstance, des cartes postales ont été réalisées et je te propose de bien toutes les regarder [sans oublier le message qu'elles véhiculent]. Voici le recto et le verso des trois cartes s'adressant à une population homosexuelle masculine ...

 Carte Hugues Barthe

Carte Jeromeuh

Carte Jimmy

Finalement, le plus important, c'est d'en parler pour éviter de ne pas faire ce qu'il faut au bon moment ... et ainsi gâcher sa vie. Sur le site de Ligne Azur, d'autres cartes ont été réalisées pour le suivi gynécologique et le bien-être sexuel chez les lesbiennes.

L'essentiel, c'est de se protéger et de suivre son statut sérologique lorsque l'on a un comportement xconsidéré comme à risque [et coucher avec un garçon sans se protéger est un comportement à risque, y compris la fellation hein ...].
A toutes fins utiles, je te rappelle que les sites SIDA INFO SERVICE, INFO IST et du SIDACTION existent encore et toujours pour t'aider à trouver des réponses et même l'endroit le plus facile où tu pourras te faire dépister si tu penses que cela doit être fait étant précisé que le moindre doute oblige à répondre "oui je dois me faire dépister" à la question. Après, comme je le dis souvent, il sera trop tard pour pleurer ...

Tto, qui radote