cult_2010C'est samedi, c'est :cu(lt) et aujourd'hui, on va essayer de t'en mettre plein les yeux [comment ça "Oh non, après ça colle et ça pique" ??? Mais dis donc ... piti cochon !].

On commence donc avec les suites de la vengeance de la rentrée [qui n'est pas, contrairement aux apparences, qu'une période épouvantable ... y a aussi des petites satisfactions !]. Et qui dit rentrée, dit nouvelles saisons et nouveautés !!! On commence par quoi ... hummm ... Allez, hop ... je t'emmène chez les femmes au foyer désespérées !!

Vanessa Williams arrive pour mettre un sacré boxon dans Wisteria Lane. Les grands retours de personnages du passé sont aussi au programme. Bref, le 26 septembre aux Stazinis, DESPERATE HOUSEWIVES Saison 7 démarre et ça va la jouer far-west comme ce que tu viens de voir te le suggère. Diffusion au printemps sur Canal+ et en septembre prochain sur M6.

couv_Vogue_Homme_Lady_GagaAu niveau des starlettes si chères à Ditom, comment passer encore une semaine sans parler de Lady Gaga ? Impossible, je suis bien d'accord. Voici donc, rien que pour toi [comme le chantait si merveilleusement Françaois Feldman, qui n'a rien à avoir avec Lady Gaga] la une de Vogue. C'est nul hein ? Bah ouais ...

Heureusement, même si tout cela ne nous rendra pas Joe Dassin, la rentrée culturelle est bien fournie cette année et tout plein de bonnes choses sont à envisager de sorte que ça encore ravir les PLACOMUSOPHILES qui vont pouvoir compléter leurs collections ...

mister_france- Ton inscription à la prochaine élection de Mister France ... ça, ça me semble totalement indispensable et pour ce faire, file vite ici pour remplir le dossier de casting ...

- A voir, "L'Avare" à la Comédie Française avec Denis Podalydès [qui après Cyrano promet encore d'être mémorable] le tout mis en scène par la géniale Catherine Hiégel, Michel Bouquet sur scène dans "Le Roi se meurt" de Ionesco à la Comédie des Champs Elysées. Côté théatre plus comemrcial, Patrick Bruel est à l'affiche du "Prénom" à Edouard VII [dont on ne m'a encore rien dit], Any Duperey remonte sur scène sous la houlette de Bertrand Blier dans "Désolé pour la moquette" au théatre Antoine ... On aura l'occasion d'en reparler pour certaines ...

- Pour voir et chanter en dansant, les comédies musicales débarquent en force cet automne à Paris : au Théâtre du Châtelet "Showboat" de Jerome Kern et d'Oscar Hammerstein II, accumulation de numéros musicaux chorégraphiés dans une ambiance Etats-Unis du sud. A Mogador, le très attendu "Mamma Mia!" résonnant des plus grands tubes d'ABBA après le film est programmé à partir du 28 octobre. "Footlose" s'installe à l'Espace Pierre Cardin tandis que le Théâtre de Paris (75009) verra Kad Merad, Magali Bonfils et Laurent Laffitte chanter "Rendez-vous", qui fut jadis adapté pour donner au cinéma "The Shop Around the Corner".

- Enfin ... pour la magie des yeux, une expo a retenu mon attention. Jean-Michel Basquiat est finalement l'alternative à la déferlante Claude Monet qui sera exposé au Grand Palais pour retracer tout le parcours du peintre ... 30 ans qu'il n'avait pas été honoré au Grand Palais, c'est le rendez-vous de la rentrée. A côté donc, Jean-Michel Basquiat prend ses quartiers au Musée d'Art Moderne pour une rétrospective à l'occasion du cinquantième anniversaire de la naissance du pape de la culture underground new-yorkaise des années 80. Raymond Depardon satisfera les dingues de photo à la BNF tandis qu'il sera indigne de passer sous silence la très buzzante exposition "L'Or des Incas" qui s'ouvre à la Pinacothèque. Je finis aussi par préciser que le Château de Versailles  permettra à Takashi Murakami d'exposer ses oeuvres mangaïsantes très kitsches et ultra-psychédéliques. Louis XIV va donc cohabiter avec des symboles nippons directement extraits de l’animation et des mangas.

Tu as donc du pain sur la planche et moi aussi parce que voila qui va bien alimenter nos chroniques du samedi ... J'ajoute à cela des événements dans la presse, au cinéma, en télé, en disque ... bref, y a de quoi faire. A ce propos, si tu souhaites porter une éclairage sur tel ou tel événement qui mériterait d'être mis en avant, n'éhsite pas à m'en passer un petit mot ...

totoche_power_2010Comme tous les samedis désormais, la Totoche power te propulse dans des souvenirs lointains mais qui ont la particuliarité extraordinaire de resurgir très facilement, à ton plus grand étonnement. Cette semaine, direction dessin animé à vocation événementielle ... Tu vas comprendre ...

Venant tout droit des Stazini, ce ne sont que 16 épisodes qui seront diffusés [sur les 26 produits] pour suivre les aventures du petit Billy et son amie blonde [sans oublier le toutou] ... Le générique est chanté par Michel Barouille sur une musique de Bob Quibel [ouiiiii, le chef d'orchestre qui officiait le dimanche chez Jacques Martin et qui accompagnait à la contrebasse les mioches tentant de chanter les chansons de Nana Mouskouri] ... Première diffusion en 1983 sur TF1 ... Et pourquoi donc événementielle ? Parce que ce dessin animé fut réalisé pour assurer la promotion de multiples sports auprès de la jeunesse, juste avant le déroulement des Jeux Olympiques de Los Angeles [aux Stazini !]. Sport Billy est en fait une commande d'une grande marque teutonne de sport, basée sur sa mascotte "Sport Billy", personnage local ultra célèbre. Le dessin animé devait n'être diffusé qu'en Europe mais NBC, ayant un besoin urgent d'une série en milieu de saison à cause d'un souci de programmation, passa dans l'urgence un accord avec Lou Scheimer [l'auteur de la série] pour en obtenir les droits. L'affreuse méchante s'appellait Vanda [rien à voir avec Lio, celle-là est bien trop habillée et terriblement plus classe]. Allez, je ne te laisse pas sêcher ... La petite blonde s'appellait Lilly et le toutou Willy. Tu sais tout !

La Piétà est déjà là et me permet de te souhaiter un agréable wikende ... [auquel je joins un "Joyeux anniversaire" pour l'une de mes lectrices ...]

Piet__34

mot_du_1

PLACOMUSOPHILE : Collectionneur de plaques de muselet qui sont les plaques métalliques rondes, situées au sommet du bouchon d'une boisson effervescente - champagne, mousseux, crémant, bière, etc. - qui évitent au bouchon maintenu en place par le muselet en fil métallique d'être blessé par ce dernier. Elles sont souvent appelées capsules, bien que ce terme recouvre nombre d'autres types de fermetures de bouteilles, contenant toutes sortes de liquides.