Y en a des choses dans ma petite tête d'osieau en ce moment ... et le tourbillon du moment m'aide un peu à échapper à tout cela. Ce matin, en me levant, je me suis regardé dans ma salle de bain ...

Tout nu devant mon grand miroir, je me suis regardé en me remémorant ce que j'avais entendu quelques heures plus tôt ... que je suis un garçon fantastique, que je ne suis plus une chance mais un providence ... Ca fait toujours plaisir surtout quand on avait à coeur de réussir le tour de force de toucher en plein coeur [comme l'année dernière] et que tout se passe on ne peut mieux. Oui, j'ai le souci de maintenir un certain savoir-faire en la matière ... de la Qualité avec un grand Q Môssieur ... !!!

Hier, je suis donc passé par toutes les couleurs [pour plein de raisons diverses et variées] et les choix opérés ont finalement été rigoureusement excellents !!! Et la dame de fer a brillé de mille feux pour les bougies ...

Ce matin ... je me suis projeté sur cette année passée où il s'est passé tant de choses. Je me souviens aussi de mon réveil le 22 avril 2009, où à la faveur d'un message, j'ai découvert l'ampleur de la trahison que je n'avais pas soupçonnée, de la journée au cours de laquelle le pull-over s'est détricoté à la vitesse d'un TGV Paris/Marseille dont on aurait coincé un bout de laine à sa locomotive. Les éléments d'un puzzle qui, isolément n'avaient aucun sens ni ne pouvaient inquiéter, mais là ... en les voyant comme ça devenaient d'une cohérence vertigineusement troublante.

Alors oui ... ce matin, j'ai repensé aux 48 heures qui ont suivi le 21 avril 2009, ces moments qui font passer la tempête Xynthia ou n'importe quelle tornade survitaminée à l'atome pour un vague courant d'air ... Il n'y a pas de fatalité, cette année ce sera différent.
Mais celles et ceux qui me connaissent bien peuvent imaginer dans quelle circonspection cela me plonge ...

Tto, qui se bourre la tête de musique [ce qui est toujours un signe]